Nos Cannelés

Nos Cannelés sont réalisés uniquement à la commande pour garantir la fraîcheur et la qualité du produit.

La cuisson est exclusivement réalisée dans des moules canelés en cuivre.

Rhum Vieux

Martinique

Vanille Bourbon

Ile de la Réunion

Petite histoire du Cannelé...

Le Canelé ou "Canelat" trouve ses origines à Bordeaux, au 18e Siècle. Son nom provient d'ailleurs du Gascon, langue parlée jusqu'au 19e Siècle.

Le mérite en reviendrait selon la légende, aux religieuses du Couvent des Annonciades, situé derrière l'Eglise de Ste Eulalie, qui les fabriquaient. Elles récupéraient sur le port le blé tombé des cales des bateaux ou des sacs éventrés, ainsi que les jaunes d'œufs des chais à vin du Quai des Chartrons que les vignerons jetaient. En effet ces derniers n'utilisaient que les blancs, qui leur servaient à filtrer le vin et à coller les étiquettes sur les bouteilles.

Bordeaux était le port des Iles et du rhum, que l'on ne manqua pas de rajouter avec un soupçon de Vanille.

Ensuite ces petites friandises étaient cuites sur des braséros, pour être distribuées aux pauvres ou vendues à leur profit.

En 1790, les religieuses furent chassées de leur Couvent, ce qui marqua la fin du "Canelat".

Heureusement la recette fût reprise. Les bordelais fabriquaient les cannelés sur les quais, les moules reposant sur la braise. La tradition se perpétua, mais dans la tourmente révolutionnaire, la petite pâtisserie ne subsistat que sur quelques tables bourgeoises bordelaises.

Ce n'est qu'au début du 20e Siècle que la recette fût prise en main et améliorée par les professionnels. Largement industrialisés, les cannelés existent aujourd'hui sous de nombreuses formes, que ce soit par leur taille ou leur composition.

Malgré tout, le savoir faire des religieuses du Couvent des Annonciades reste perpétué par des artisans avec pour unique objet celui de préserver une réalisation traditionnelle et authentique, proche des valeurs d'une petite pâtisserie entrée dans l'Histoire.